Vol de vélo : que faire quand on en est victime ?

4 choses à faire quand on est victime de vol de vélo

Si vous faites partie des nombreuses personnes qui ont été victimes de vol de vélo malgré les nombreuses précautions sécuritaires adoptées, sachez que vous venez d’intégrer une longue liste de personnes victimes de vol de vélo sur le sol français (plus de 400. 000 par an). Si vous prenez les bonnes mesures, vous arriverez peut-être à retrouver votre joyau à temps. Nous proposons justement dans cet article quelques conduites à tenir lorsqu’un usager de bicyclette est dépossédé de son moyen de déplacement.

Vol de vélo : faire une déclaration de perte

En cas de vol de vélo la première des choses à faire c’est d’informer les autorités compétentes ainsi que votre entourage de l’acte de forfaiture dont vous avez été victime. Voici quelques procédures à suivre pour y parvenir :

Saisir les forces de l’ordre

Pour commencer, vous devez avant tout effectuer une déclaration de perte en portant plainte dans le commissariat le plus proche de votre aire géographique. La plainte s’avère importante pour le reste des procédures. D’un côté, le fait de porter plainte donne une envergure légale à votre requête et permet aux autorités de dresser des statistiques pour agir en cas de fréquence de cette forme de délit. Pour ceux qui craignent de perdre du temps, sachez qu’il est possible de remplir une pré-plainte en ligne avant d’être programmé pour la signature d’une vraie plainte.

Déclarer la perte de votre vélo auprès des sites spécialisés

Après l’étape du commissariat, vous ne devez pas aussi négliger le réseau des sites spécialisés si vous tenez à retrouver votre bien volé. En effet, il existe des sites spéciaux sur lesquels vous pouvez vous rendre pour effectuer une déclaration de perte à l’aide d’une image du vélo volé et autres indices.

Faire une déclaration de vol à partir du Bicycode

Si à l’achat vous avez eu la brillante idée de marquer votre monture grâce au Bicycode, cela pourrait beaucoup vous aider en cas de vol. Il suffit de changer le statut du vélo en « volé » pour rendre la tâche beaucoup plus compliquée au voleur. Il aura un peu de mal à le revendre sur le marché noir et vous pouvez facilement le retrouver lorsqu’un acheteur s’aperçoit du statut.

Rechercher soi-même le bien perdu

Vous avez également la possibilité de vous lancer dans la recherche de votre vélo volé parce que statistiquement, les voleurs de vélo se trouvent souvent dans l’environnement de leur victime. À cet effet, vous pouvez :

  • Privilégier le bouche-à-oreille ;
  • Faire des recherches sur des sites de vente ;
  • Faire vos recherches chez les professionnels de vente de cycle d’occasion…

La recherche vous sera encore plus facile si vous avez des connaissances en méthodes d’investigation. Dans le cas où vous retrouvez le vélo, faites appel à la police avant d’agir.

Jouer sur l’assurance

Si après un long temps de recherche vous ne parvenez toujours pas à retrouver votre vélo, vous devez peut-être vous résigner et songer aux moyens d’acquérir un nouveau vélo. Posez-vous alors et relisez correctement votre contrat d’assurance. Dans la majorité des cas, les contrats d’assurance habitation couvrent également les objets comme les vélos à hauteur d’une certaine valeur. Avec un peu de chance, votre assurance est peut-être capable de vous rembourser le prix d’achat de votre vélo. Dans le pire des cas, aurez au moins une petite compensation qui pourra vous donner un coup de pouce pour acheter un autre vélo.

Sachez toutefois que vous auriez pu éviter d’être victime d’un cas de vol si vous aviez pris les bonnes mesures en achetant des outils de sécurité sophistiqués. Vous pouvez voir sur ce site une sélection riche d’outils adaptés pour sécuriser son vélo de manière optimale.

Articles similaires

Leave a Reply