Candidature de l’ITI Seine-Amont aux fonds européens FEDER-FSE 2014-2020 dans le cadre de l’appel à projet Interract’if 2020.

Ce vendredi 7 octobre s’est tenu le premier Comité de Sélection et de Suivi de l’Investissement Territorial Intégré (ITI) Seine-Amont, ITI sélectionné par la Région Île-de-France en avril 2015 pour bénéficier des fonds FEDER-FSE. Cette instance de gouvernance de l’ITI, présidé par Michel Leprêtre – Président de l’EPT Grand-Orly Seine Bièvre – a pour mission de sélectionner en opportunité les projets et de suivre les dossiers de demande de subventions.

Ce Comité a été l’occasion pour les Maires et élus des villes concernées – Choisy-le-Roi, Ivry-sur-Seine, Valenton et Vitry-sur-Seine – ainsi que pour les porteurs de projets de revenir sur leurs problématiques et leurs inquiétudes. Les causes de ces dernières : la décision de la Région IDF de sélectionner le 23 juin dernier trois nouveaux territoires ITI, en dépit de l’avis technique d’un jury d’instruction, faisant diminuer l’enveloppe globale pour l’ITI Seine-Amont d’environ 570 000 euros ; ainsi que son retard pris concernant les conditions d’éligibilité des projets, qui ne sont toujours pas définies dans leur intégralité et qui ne permettent pas de sécuriser les projets et de les mettre en oeuvre.

La solution de la Région que les porteurs de projet se repositionnent sur de nouveaux appels à projet ne ferait que «reculer sur plusieurs années les projets avec autant d’incertitudes», résume Philippe Bouyssou –Maire d’Ivry-sur-Seine. Françoise Baud –Maire de Valenton – poursuit en ajoutant «qu’il est inadmissible d’arriver à ce premier comité avec autant d’incertitudes au niveau des financements et de la mise en oeuvre des projets». Alors que de nombreuses localités se retrouvent de plus en plus démunies en offre de soin, alors que des logements doivent être réhabilités dans des quartiers prioritaires, alors que l’insertion et l’emploi sont des enjeux sociaux-économiques majeurs, «ce sont les populations qui sont les premières impactées par cette opacité» conclue-t-elle. Dans ce contexte de fragilisation sociale et économique, les élus présents partagent un seul objectif : répondre au mieux aux besoins des habitants.

Au final, tous les projets présentés ont reçu un avis favorable concernant leurs demandes de subvention. Michel Leprêtre insiste sur «le respect de ces décisions et sur la sécurisation des processus d’instruction de la part de la Région». Les règles établies doivent être respectées à l’égard des délais impartis, des porteurs de projets et des populations. Enfin, il propose «d’organiser une rencontre avec les élus de la Région, du département, du territoire et des communes de l’ITI Seine-Amont, afin de trouver des solutions sécurisant l’ensemble des projets. L’acceptation de cette rencontre par la Région affirmerait sa volonté de lutter contre les inégalités de manière concertée».

Le 10 octobre 2016

Contacts : Cabinet de la présidence, Mathilde Ferment, 01 75 37 73 26

Agenda

28
fév.
Conseil territorial
19h à Vitry/Seine


11
avr.
Conseil territorial
19h


16
mai
Conseil territorial
19h


27
juin
Conseil territorial
19h


Facebook
Twitter
Dailymotion
Youtube
Flux RSS