Centre européen de formation prix : combien payer pour se former ?

Centre Européen de Formation (CEF) : combien coûte une formation ?

Spécialisé dans la formation à distance, le Centre Européen de Formation a une mission claire : mettre à votre disposition tous les outils nécessaires à votre évolution dans le milieu professionnel. Il propose des formations par correspondance dans des domaines variés et ouverts à tout le monde (dès l’âge de 16 ans). Pour beaucoup, la principale question reste le coût de la formation. C’est justement ce que nous allons voir dans cet article.

Centre Européen de Formation : les prix

Les prix ne sont pas les mêmes d’une formation à une autre. En effet, une fois que vous optez pour une formation, un document vous est envoyé par mail. Sur ce document, vous retrouverez toutes les informations utiles dont vous pourriez avoir besoin. Il suffit de vous rendre sur le site officiel du Centre Européen de Formation et de choisir le domaine qui vous intéresse dans la liste déroulante qui est proposée sur la page d’accueil du site.

Plusieurs moyens sont mis en place par le Centre Européen de Formation pour faciliter le paiement des frais et rendre la formation accessible à toutes les bourses. Par ailleurs, les coûts pratiqués sont moins élevés que la formation en présentiel. De nombreux frais ne sont pas pris en compte quand il s’agit de la formation à distance. Il s’agit entre autres des frais de transport et d’hébergement.

Les options de facilitation de paiement

Que vous soyez étudiant, demandeur d’emploi, salarié ou même salarié intérimaire, le Centre Européen de Formation vous propose plusieurs solutions de prise en charge. En tant qu’étudiant, le Centre Européen de Formation vous accompagne dans la recherche de petits boulots. En effet, le CEF est en partenariat avec plusieurs employeurs et des offres toujours sont disponibles dans l’espace personnel de chaque apprenant sur « CEF Learning ».

Les demandeurs d’emploi peuvent utiliser leur Compte Personnel de Formation (CPF). Il s’agit d’un compte personnel qui accompagne tout actif durant sa vie professionnelle jusqu’à sa retraite. Généralement, son utilisation ne peut pas se faire sans l’aide de votre conseiller Pôle Emploi. Il existe toutefois d’autres solutions comme :

  • le contrat de professionnalisation
  • les aides des conseils régionaux
  • le jobbing (comme dans le cas d’un étudiant)

Si vous êtes salarié, vous pouvez aussi utiliser le compte personnel de formation (CPF) dans les mêmes conditions qu’un demandeur d’emploi. Il y a également la possibilité de demander un congé financé pour se former au Centre Européen de Formation. Il s’agit du CPF de transition professionnelle qui ne peut être obtenue que sous certaines conditions. Outre cette possibilité, le salarié peut faire usage du plan de développement des compétences. Il s’agit d’un plan financé par votre entreprise qui vous permet de suivre une formation prévue dans le plan de développement des compétences définies par cette dernière (votre entreprise) ou encore de suivre une formation en relation avec ses besoins.

Les salariés intérimaires peuvent bénéficier d’une des nombreuses possibilités ci-dessus énumérées. Ils ont également la possibilité de profiter du contrat de professionnalisation, à condition d’avoir plus de 26 ans et d’être inscrits à Pôle Emploi. Sinon, le Fonds d’assurance Formation du Travail Temporaire (FAF.TT) offre des solutions de financement aux travailleurs intérimaires.

Articles similaires

Leave a Reply